• Yohann Louekal

Comment font-ils pour avoir un physique de SUPER-HEROS ?

Mis à jour : févr. 10


À l’occasion des Oscars 2020, comment ne pas se pencher sur les transformations et préparations physiques des acteurs qui endossent des rôles de super héros ! ? Alors oui, les fans de cinéma pourront dire que l’on s’éloigne un petit peu du « vrai » cinéma. Mais là n’est pas la question. Les amateurs de films d’action ou non se posent souvent la question suivante:

COMMENT FONT-ILS POUR ÊTRE AUSSI MUSCLÉS ?!

Quel est leur programme d’entraînement ? Et surtout « est-ce que MOI je pourrais le faire » ? La RÉPONSE est simple, à moins de souffrir d’une pathologie ou de contre-indication médicale, OUI vous aussi vous pouvez le faire ! Enfin OUI et NON... On va détruire quelques mythes en fin d'article. COMMENT ? Bien sûr en respectant les principes fondamentaux de l’entraînement car un programme s’établit de façon organisée et réfléchie. (Ça c’est notre job 📷) Mais au-delà de tout ça, ce que ces acteurs ont la chance d’avoir, peut-être contrairement à vous, ce n’est pas tant un programme miraculeux, mais la chance d’avoir quelqu’un qui les accompagnent entre cinq à six jours par semaine, souvent sur des entraînements biquotidiens, et avec un programme nutritionnel adapté. Finalement, ce que ces acteurs arrivent à suivre contrairement à la plupart des gens qui font du sport et de la musculation occasionnelle: c’est le principe de continuité. La différence majeure n’est pas (forcément) le contenu des programmes qui relèverait d’une méthode miracle ou secrètement gardée, c’est l’implication, la régularité et la rigueur quant à l’exécution des séances ! Alors il y a une bonne nouvelle, c’est que si tu es assez MOTIVÉ , assez DÉTERMINÉ, pour progressivement arriver à des charges de travail aussi importantes et sur du long terme, TOI AUSSI TU PEUX LE FAIRE !


Bon... maintenant qu'on a joué sur les mots, on détruit le mythe...

Premièrement, vous aurez remarqué qu'aucun personnage fictif n'a été cité en exemple. Tout simplement parce qu'on est au CINEMA avant tout. Donc, même si ça peut secrètement donner envie de ressembler à Wolverine ou à n'importe qui d'autre qu’on a pu apercevoir sur le petit ou grand écran, il ne faut pas oublier que ces acteurs évoluent dans un milieu particulier. On a évoqué plus haut l'accompagnement permanent, parlons maintenant des astuces du 7eme art pour rendre la chose encore plus super héroïque:

- La lumière ! Et oui, facile à comprendre, l'orientation de la lumière va plus ou moins déboucher certaines ombres ou au contraire les amplifier. Facile pour jouer sur la profondeur entre 2 muscles (les pectoraux par exemple).

- La congestion: astuce très simple: créer un oedème localisé en faisant un peu d'exercice juste avant la prise sur les muscles souhaités afin de rendre ces derniers plus volumineux

- Le maquillage, oui... alors ce n'est peut être pas un tuto Make Up mais c'est le même principe que lors des compétitions de culturisme: assombrir la peau et la graisser pour amplifier les reliefs.

- La post-production: ils créent des mondes et des personnages entiers, alors élargir un peu les épaules etc, EASY

- Une sèche souvent déconseillée. Outre la sèche pour faire chuter le niveau de masse grasse au plus bas, certains acteurs n'hésitent pas à se déshydrater volontairement pour avoir la peau fine et obtenir cet effet ultra saillant. On commence à rentrer doucement dans des pratiques dangereuses.

- Le d*****. Le quoi ? Le d*****... Hein ? ! LE DOPAGE ! Ah ben oui, gagner du temps, beaucoup de temps. Donc ne pas croire que tous les acteurs font de la musculation propre en allant juste à la salle. Non, ils sont, là aussi, "bien encadrés". Certains me diront que tous ne le font pas. Oui, c'est vrai aussi et je n'ai pas dit le contraire mais c'est une pratique qui existe.

- Ne pas oublier que si cet acteur a été choisi plutôt qu'un autre c'est tout simplement parce qu'il a un physique propice au rôle. Attention aux photos "AVANT/APRES", dans les 3/4 du temps, on compare des photos entre l'acteur à 19 ans voire moins et aujourd'hui après préparation... Restons critiques.


Pourquoi dire ça ? Le problème avec les standards esthétiques véhiculés par le cinéma, la télé, la mode, la pub... c'est qu'ils sont générateurs de comparaisons et de mal-être. Il faut garder à l'esprit que le cinéma c'est de l'art visuel et que les enjeux sont tellement importants que certains acteurs mettent leur santé morale et physique en jeu pour décrocher un rôle.


Pour résumer, nous ne saurons dire comment font Thor, Logan ou Bane pour être aussi impressionnants puisque de fait, nous ne vivons pas dans le même monde.

Pour les humains, c'est affaire de travail, de temps et jusqu'à un certain point de génétique. Le reste, jetez-le à la poubelle. Nous préférons parler de sensations ou de performance plus que d'esthétisme qui serait pour nous d'avantage une conséquence heureuse plus qu'un objectif, mais nous ne jugeons pas ceux pour qui c’est important ou même un plaisir à cultiver. Les super-héros ont des pouvoirs surnaturels, mais avant de penser au pouvoirs que l’on a pas, pourquoi ne pas explorer les pouvoirs cachés de notre propre organisme ?!


ATHLETIC Solutions - 2018